Le 11 septembre... 1973

A 9 heures du matin, la Moneda (siège de la Présidence chilienne) est assiégée par l’armée de terre sous le commandement du général Pinochet, après une déstabilisation du pays savamment et patiemment orchestrée par la CIA. A 14 heures, le palais présidentiel est envahi mais Salvador Allende s’est déjà donné la mort. En 2003, Collin Powell, alors secrétaire d’Etat des Etats-Unis, a déclaré : « En ce qui concerne votre question sur le Chili dans les années 1970 et ce qui s’est passé avec M. Allende, ce n’est pas une partie de l’histoire américaine dont nous sommes fiers. » 

Don’t cry, Collin, depuis, vous avez fait beaucoup mieux !